Jeunes libanais, Yalla !
1

1

AYMAN
28 ans, directeur d'une ONG de défense de la liberté de la presse

Qu’est-ce que tu aimes au Liban ?
La diversité confessionnelle, politique, architecturale, naturelle, de styles de vie…
Le mélange du bon et du mauvais. On ne s'y ennuie pas !


Qu’est-ce que tu détestes au Liban ?
L'absence de sentiment civique, de citoyenneté. Le mot "public" qui signifie appartenir à tout le monde
n'a pas de sens ici. Au Liban, "public" veut dire que cela n’appartient à personne.
L'identité confessionnelle passe avant l'appartenance citoyenne.


Es-tu actif dans une association ou un mouvement ?
Je suis membre du comité exécutif du Mouvement du Renouveau Démocratique, et coordinateur de sa branche jeunes, Tajaddod Youth. Je suis membre et directeur de la Fondation Samir Kassir, membre de l'Association Libanaise pour la Démocratie des Elections, membre de l'Amicale des Anciens du Collège St-Joseph Antoura, membre de la Lebanese Economic Association.
Je m’investis car je veux prouver qu'il est possible de construire un avenir commun à tous les Libanais, quelle que soit leur identité confessionnelle. A travers cet engagement, je sens que je contribue, modestement, à l’élaboration de politiques et de pratiques qui permettent d'avancer vers un Liban moderne, libéral, laïc et démocratique.
J’ai également une ambition politique personnelle. Je ne viens pas d'une famille politique ou d'une famille particulièrement riche. Si je veux percer dans le monde politique, il faut que je me construise une image publique.


Comment vois-tu l’avenir de ton pays ?
Avec inquiétude à court terme à cause des partis politiques qui nous gouvernent, des risques de conflit régional, et de la détérioration de la situation en Syrie.
Mais avec plus de confiance à moyen terme. On arrivera à un point où toutes les recettes passées seront épuisées,
donc il y aura plus de potentiel pour les façons alternatives de faire de la politique, dans un environnement régional plus apaisé.


Si tu devais quitter le Liban, où voudrais-tu vivre ?
Je me sens parisien de cœur. Les deux autres villes qui m'attirent sont Washington DC (la cuisine de la politique internationale) et Berlin.


Un rêve ?
http://www.presidency.gov.lb C’est l'aboutissement ultime de la vie politique à laquelle je me prépare.




Le Liban que j’aime
http://www.nowlebanon.com/
Ce site met en lumière des sujets souvent ignorés par le reste des médias.


Icone Facebook Que pensez-vous du Liban? Partagez vos idées!
Crée pour Mozilla Firefox, compatible Chrome et Opera. Webmestre: Trochu Jordan