Jeunes libanais, Yalla !
1

1

DANIA
22 ans, étudiante en interprétariat

Qu’est-ce que tu aimes au Liban ?
J’aime la diversité des communautés au Liban, la coexistence, le fait que tu peux être musulmane et aller à une école catholique par exemple.


Qu’est-ce que tu détestes au Liban ?
Je hais les partis politiques qui essayent de contrôler la société sous tous ses aspects et qui attisent les sentiments communautaires pour en tirer bénéfice. Je hais les coupures d'électricité, le manque de services de base,
la négligence des administrations publiques. Je hais le fait que les diplômes ne nous permettent pas de décrocher des boulots à la hauteur de nos compétences. Je hais le fait que la femme ne puisse pas donner la nationalité libanaise à ses enfants et que le viol conjugal ne soit pas considéré comme un crime, que le mariage civil ne soit pas une option pour les jeunes.


Es-tu actif dans une association ou un mouvement ?
Non, parce que je me dis que ça ne va rien changer. Mais je commence à changer d'avis, c'est à nous les jeunes de changer la situation. Il ne faut pas se démotiver.


Comment vois-tu l’avenir de ton pays ?
Au niveau économique, ça empire, le citoyen a du mal à joindre les bouts, et ça commence à être intolérable.
Politiquement, ce seront toujours les mêmes partis qui gouverneront le pays avec leurs tractations et leurs conflits interminables. Mais je garde mon optimisme, le changement commence à se faire sentir surtout chez les jeunes, comme
la marche de la Laïque Pride qui a eu lieu cette année et qui montre justement que les Libanais n'en peuvent plus.


Si tu devais quitter le Liban, où voudrais-tu vivre ?
J'aimerais bien partir en Espagne, mais avec la crise en Europe, ce n'est plus le lieu propice pour lancer sa carrière.
Il y a une grande probabilité que je m'installe dans un des pays du Golfe.


Un rêve ?
Pouvoir fonder une famille au Liban après avoir lancé ma carrière a l'étranger. Au Liban, que notre destin soit entre nos mains, qu'on nous laisse vivre comme bon nous semble, que nos politiques ne soient plus à la merci des forces étrangères, que les jeunes soient plus conscients, engagés et qu'ils puissent réaliser leurs ambitions ici au lieu de partir à l'étranger.




Le Liban que j’aime
https://www.facebook.com/hummus.nation.5
C’est la page de « Hummus nation »,
un site humoristique qui se moque des politiques et de nos problèmes comme le confessionnalisme.


Icone Facebook Que pensez-vous du Liban? Partagez vos idées!
Crée pour Mozilla Firefox, compatible Chrome et Opera. Webmestre: Trochu Jordan